Lieutenants de Louveterie Meuse

Chronologie rapide

Cette institution est née de la volonté de confier le soin de débarrasser le pays des bêtes féroces, à savoir le Loup, à des spécialistes et ce à temps plein.
Ce fut Charlemagne (768-814) qui en eut l’idée en premier.

Aujourd’hui

En 1966, l’assemblée nationale décida de moderniser la louveterie. Celle-ci existe encore malgré la disparition du Loup. En 1971, la loi française a adapté ce corps à l’économie moderne. Ce sont aujourd’hui des auxiliaires d’agriculture et conseillers cynégétiques, nommés pour trois ans par le préfet. Ils sont chargés, aujourd’hui, “de la régulation des nuisibles et du maintien de l’équilibre de la faune sauvage”.

LIEUTENANT DE LOUVETERIE DE LA MEUSE
Président : M. DETHOOR Jean-Philippe (06.77.09.17.56)

CIRCONSCRIPTIONS ET CONTACTS DES LIEUTENANTS DE LOUVETERIE

carte louvetiers

 Carte de répartition géographique