Lieutenants de Louveterie Meuse

Chronologie rapide

Cette institution est née de la volonté de confier le soin de débarrasser le pays des bêtes féroces, à savoir le Loup, à des spécialistes et ce à temps plein.
Ce fut Charlemagne (768-814) qui en eut l’idée en premier.

Aujourd’hui

En 1966, l’assemblée nationale décida de moderniser la louveterie. Celle-ci existe encore malgré la disparition du Loup. En 1971, la loi française a adapté ce corps à l’économie moderne. Ce sont aujourd’hui des auxiliaires d’agriculture et conseillers cynégétiques, nommés pour trois ans par le préfet. Ils sont chargés, aujourd’hui, « de la régulation des nuisibles et du maintien de l’équilibre de la faune sauvage ».

LIEUTENANT DE LOUVETERIE DE LA MEUSE
Président : M. DETHOOR Jean-Philippe (06.77.09.17.56)

CIRCONSCRIPTIONS ET CONTACTS DES LIEUTENANTS DE LOUVETERIE

carte louvetiers

 Carte de répartition géographique