« Tir d’été du sanglier : assumons nos responsabilités ! »

Le département de la Meuse reste en forte tension face aux dégâts de sanglier dans la plaine agricole. Dans ce contexte chacun doit ainsi se saisir de sa responsabilité de chasseur et de gestionnaire territorial devant l’ampleur de la situation.

A l’inverse de l’automne et de l’hiver qui ont été plutôt peu générateurs de dégâts, nous constatons ce printemps et ce début d’été une explosion des dégâts agricoles. Je vous demande par conséquent de participer activement au tir d’été du sanglier. A ce titre des bracelets dits « de régulation » sont attribués à la demande dans tous les massifs qui ont prélevé plus de 8 SA/ 100 Hac la saison dernière. Pour les autres massifs, le service technique de la fédération des chasseurs et l’administrateur local seront consultés. Ces bracelets (au tarif de 40 €), ne seront pas cumulés dans l’attribution initiale de votre lot et n’entreront pas dans la cotisation Ha de l’année prochaine.

Je m’engage à dresser un premier bilan au 15 août à travers une analyse fine de la situation et de la politique engagée sur chaque massif visant à mettre en exergue une éventuelle insuffisance des résultats. Nous nous devons collectivement de corriger rapidement l’impact constaté sur les cultures et l’orientation défavorable qui se dessinent.

Dans cet objectif, je vous invite à déclarer tout prélèvement en temps réel, sur le portail FDC. N’hésitez pas à contacter le technicien FDC de votre secteur.

A bientôt.

Le Président,

Hervé VUILLAUME